Candide de Voltaire illustré et commenté par Joann Sfar

Bonjour à toutes et à tous,

Aujourd’hui je vais vous présenter deux œuvres en une : le grand classique Candide de Voltaire qui a été illustré par le bédéiste contemporain Joann Sfar !

Candide raconte les aventures d’un jeune homme qui se prénomme Candide. Il vit dans le château d’un baron allemand et il est amoureux de la fille de ce baron, Cunégonde. Il est l’élève du grand philosophe Pangloss qui pense que tout est au mieux dans le meilleur des mondes possibles. Candide coule des jours paisibles dans le château mais ses amours avec Cunégonde l’amène à être chassé par le baron. Il devient soldat mais décide de fuir face à ces horreurs. Il pense être heureux dans un autre pays et trouve le malheur. Il va finir par apprendre que la famille du baron a été tuée. Comment ce monde peut-il être le meilleur sans Cunégonde ? Quelles autres aventures Candide va-t-il encore devoir subir pour comprendre que ce monde n’est pas le meilleur ?

IMG_20180703_200918

Candide de Voltaire est l’un des plus grands classiques de la littérature française. C’est un incontournable du baccalauréat. C’est une de mes œuvres préférés de la littérature française tout comme Voltaire est un de mes auteurs préférés. Ce petit conte philosophique est véritablement incroyable. Il fait réfléchir à notre monde mais il fait aussi rire. Dans ce petit livre, Voltaire s’oppose au philosophe Leibniz qui pense que tout dans ce monde est au mieux -on peut noter que Voltaire simplifie énormément la pensée du philosophe. Il décide donc faire subir les pires atrocités à notre pauvre petit, et bien trop optimiste, Candide, jusqu’à qu’il change d’avis. Dans ce livre, on retrouve aussi une réflexion sur la religion, la guerre, la bourgeoisie, le travail, etc. Mais tout cela est fait de manière très subtile par Voltaire qui maîtrise parfaitement l’ironie et l’humour. Ces procédés sont indirects donc ils ne sont pas toujours faciles à repérer. Par exemple, il va faire dire le plus au personnage pour suggérer le moins. Au début de l’œuvre, le baron se vante d’avoir un grand château, cependant, on se rend compte qu’il y a un décalage entre les propos du baron et la réalité car le château est en vérité bien petit. Et tout au long de l’œuvre, on retrouve ce type de procédé, plus ou moins cachés. J’ai déjà lu ce petit livre à plusieurs reprises et à chacune de mes lectures, j’ai découvert de nouvelles choses! Plus je le lis et plus je l’apprécie. On s’attache beaucoup au personnage principal dont la candeur est adorable même si parfois elle est un peu agaçante. J’ai aussi aimé le personnage de Pangloss qui est un éternel optimiste, même dans la pire des situations, il va dire que c’est le mieux possible, ce qui me fait toujours bien rire.

Tout au long de sa lecture, on se demande ce qui va bien pouvoir arriver aux personnages. Le conte n’a pas pour vocation d’être réaliste et donc nos personnages se retrouvent à faire le tour du monde dans des situations bien rocambolesques. On ne s’ennuie jamais dans ce livre, il y a toujours des rebondissements, des personnages qu’on croyait morts et qui reviennent, etc. C’est vraiment une histoire qui peut même plaire à des personnes qui n’aiment pas lire car elle n’est pas conventionnelle.

IMG_20180704_204157Mais l’édition que je veux vous présenter est particulière car elle comprend des dessins et des annotations du bédéiste et réalisateur Joann Sfar ! Celui-ci, pour créer cette nouvelle version, s’est renseigné sur Voltaire et son œuvre. Ce livre a la particularité de comporter le texte de Voltaire sans aucune modification mais il ajoute des dessins, des croquis, des remarques dans la marge du livre. C’est assez original en plus ! J’ai l’impression, quand je regarde ce livre, d’être face à une version trouvée au fond d’un placard qui comprend les annotations d’un anonyme féru de philosophie ! Les dessins de Sfar ont plusieurs utilités et font montre d’une compréhension très fine de l’œuvre de Voltaire. Ils peuvent illustrer le texte de Voltaire, le commenter, y ajouter quelque chose, faire référence à un autre texte, faire intervenir Voltaire, mais elles ont avant tout pour objectif de rendre explicite l’ironie du texte. En plus, cette explicitation est toujours très bien faite ! L’avantage de cette œuvre est qu’elle vous permet d’affiner votre compréhension du texte de Voltaire. Par contre, certaines images sont très explicites. Voltaire évoque toujours de manière très détournée les scènes sexuelles, au contraire, Joann Sfar les rend très explicite. A ne pas faire lire au trop jeune ou aux âmes sensibles ! Ce que j’aime avec cette édition, c’est qu’elle complète vraiment la lecture de l’œuvre et je la trouve particulièrement éducative car elle permet de mieux comprendre le conte de Voltaire. C’est un bonheur d’en faire étudier des extraits à des élèves car elle leur permet de découvrir seul le sens du texte et à être plus attentif pendant la lecture.

J’espère que cette édition va vous plaire !

Bonne lecture !

Hemera

 

2 commentaires sur “Candide de Voltaire illustré et commenté par Joann Sfar

  1. J’adore Candide, c’était ma grande découverte au lycée ! J’avoue avoir été marquée par le passage sur la physique expérimentale… ceux qui me connaissent ne s’étonneront pas !

    C’est génial de présenter cette édition car nous avons affaire à la fois au texte original et à une adaptation avec les dessins et annotations de Johann Sfar. Le décalage avec la question du sexe nous montre plutôt bien ce que l’on peut ou non se permettre d’un siècle à l’autre. Voltaire était loin d’être un Marquis de Sade mais son ironie rend les scènes savoureuses !

    J’ai très envie de revoir à travers les pages, le château de Thundertentronk qui était le plus grand château du monde « parce qu’il avait une porte et des fenêtres » !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s